Plus qu’un animal de compagnie, le chat est un membre à part entière de la famille. Il doit manger des aliments de qualité, vivre dans un milieu où il peut s’épanouir, recevoir de l’amour et de l’affection et surtout être pris en charge à 100% quant à son état de santé dès sa naissance et tout au long de son existence. Pour le bien-être et l’épanouissement de son chat, un budget annuel santé relève alors d’une nécessité.

Les vaccins

 

 

La vaccination du chat commence à partir de ses 2 mois. C’est en effet le moment où les anticorps de la mère ne le protègent plus. Les vaccins indispensables pour le chat incluent ceux pour le typhus, le coryza et la leucose. Il y a également le vaccin contre la rage qui est à faire à 3 mois et les différents rappels. Une dose de vaccin pour le chat coûte généralement entre 50 euros et 80 euros par an.

 

La vermifugation

La vermifugation est un traitement vétérinaire régulier consistant à protéger le chat des parasites intestinaux et de leurs ravages. Autrement dit, le propriétaire doit acheter des vermifuges en pharmacie ou chez son vétérinaire pour le bien-être de son chat. Le vétérinaire lui-même définit la dose adéquate selon l’âge de l’animal. Pendant les 3 premiers mois à compter de sa naissance, le chaton a besoin d’être vermifugé. De 3 mois à 6 mois, la vermifugation doit se faire une fois par mois. Le chat adulte, lui, doit recevoir un traitement de vermifugation au moins une fois tous les 3 mois. La vermifugation pour le chat coûte entre 50 à 70 euros par an.

Les traitements antiparasitaires

Les puces et les tiques font souffrir le chat. Quand ces parasites sont nombreux et que le chat n’est pas traité, il souffre, tombe malade et peut en mourir. Pire encore, ces parasites, en plus de nuire au chat, vont infester la maison du propriétaire. Pour un chaton, le traitement antipuces et antitiques se fait généralement tous les 14 jours mais n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire. Ensuite, pour un chat adulte, 1 fois par mois sera une dose suffisante, surtout quand le propriétaire constate que l’animal se gratte tout le temps. Les conseils avisés d’un vétérinaire restent indispensables pour ne pas se tromper dans le choix des produits et l’administration de la dose adéquate. Autant pour l’anti parasitaire que pour le vermifuge, il est très important de respecter la dose prescrite. La mauvaise dose peut être extrêmement toxique pour votre animal, voir entraîné sa mort.

La consultation chez le vétérinaire

La consultation chez le vétérinaire peut se traduire en une visite systématique.

Cela peut également être le cas lorsque le chat tombe malade. Il arrive encore que la consultation soit sérieuse et spécifique pour détecter une maladie grave sous-jacente. Pour une consultation dite normale, le coût de consultation est autour de 30 euros. Dans le cas d’une consultation spécialisée, le coût peut atteindre 90 euros environ. Il est question ici du tarif de consultation d’un vétérinaire spécialiste.

 

Analyses et imagerie médicale

Pour certaines maladies sous-jacentes que le vétérinaire ne peut diagnostiquer par des méthodes de palpation ou par analyse des symptômes, le chat peut être soumis à une radiographie, une échographie ou un scanner. Le vétérinaire décide lui-même de la nécessité de ce type de tests selon les besoins pour un diagnostic concluant. Le tarif pour ces types de diagnostics instrumentalisés varie de 30 euros à 100 euros, et même plus dans le cas de certains scanners. Le chat peut aussi être soumis à des analyses de sang par son vétérinaire pour détecter des bactéries, virus ou parasites à l’origine d’une infection. Les coûts des analyses varient entre 10 euros et 60 euros. Un peu plus pour certains cas.

L’hospitalisation

Le chat peut être hospitalisé dans certains cas. Le séjour à l’hôpital dure entre 3 jours et 5 jours, selon la nature de la maladie à traiter. Les consultations, achats de médicaments, analyses et imageries médicales vont se succéder au cours du traitement. L’hospitalisation est l’un des soins de santé qui engendrent des dépenses significatives. Heureusement, les cas d’hospitalisation de chats sont plutôt rares.

Les chirurgies

Le chat peut être soumis à des opérations chirurgicales, notamment dans le cas de troubles et maladies comme le coryza, l’excès de poids. Dans la majorité des situations, le tarif pour de la chirurgie est à partir de 50 euros. Le tarif pour l’anesthésie est également autour de 40 euros.

Les autres soins de santé indispensables ou facultatifs

Il y a encore d’autres soins de santé auxquels le chat peut être soumis pour son bien-être et sa santé. Parmi ces soins, il y a par exemple la stérilisation. Ce genre d’intervention coûte 75 euros environ pour un mâle et autour de 130 euros pour une femelle. Il y a également la pose de puce pour trouver facilement le chat quand l’animal se perd et se retrouve en refuge. 

 

Souscription d’une mutuelle santé pour chat

Les dépenses pour une mutuelle santé pour chat peuvent être importantes. À titre indicatif, ces dépenses tournent autour de 700 euros à 1 500 euros par an. Le budget santé pour chat peut être plus important que cela en cas d’hospitalisation.

Pour l’économie d’argent quant au budget annuel de santé pour le chat, il est judicieux de souscrire une mutuelle santé animale. Avec ce genre de contrat, le propriétaire a le droit à des réductions significatives sur des soins vétérinaires comme : les consultations, les médicaments, la chirurgie, l’imagerie médicale, les analyses. Pour la plupart des formules de couverture, une assurance peut couvrir les dépenses relatives aux soins de santé pour le chat jusqu’à 90%, 95% et même jusqu’à 100% des frais engendrés.

Astuces pour trouver la meilleure mutuelle santé féline

Les mutuelles proposant des garanties et couvertures pour les dépenses relatives à la santé de votre chat sont nombreuses. Dans cette jungle de mutuelles, il est important de bien choisir celle qui propose des prestations répondant au mieux à ses attentes. La démarche la plus efficace consiste à utiliser un comparateur de mutuelles félines. Le propriétaire est amené à répondre à une série de questions pour que l’outil saisisse l’essentiel de ses attentes. Une fois les réponses soumises, l’outil met en avant quelques mutuelles dont la nature des prestations est au plus proche des attentes du propriétaire du chat. Il reste alors à ce dernier de comparer ces quelques offres avant de fixer son choix. D’autres éléments sont à considérer avant de choisir une mutuelle. Il y a le délai d’attente, le plafond annuel de remboursement pour chaque prestation santé et bien évidemment le montant de la prise en charge en pourcentage ainsi que le délai de carence relatif au début de contrat.

Conclusion

Élever un chat, c’est consacrer un budget défini pour son confort et surtout pour sa santé. Plusieurs éléments sont à considérer pour définir le budget adéquat comme les consultations vétérinaires, les traitements antiparasitaires, le vermifuge, les vaccins, les analyses et les imageries médicales, les soins nécessaires en cas de maladies ou d’accidents. L’ensemble de ces éléments, tarifs standards notés, permettent de connaître le budget annuel pour la santé féline. Réduire ce budget consiste à souscrire une mutuelle santé animale. Avec ce genre de couverture, les prestations santé peuvent être remboursées à 70%, 80%, 90% ou 100% selon la nature du forfait santé choisie. L’usage d’un comparateur de mutuelles animales reste un indispensable afin de trouver les offres les plus intéressantes et aux meilleurs tarifs. Il faut faire très attention au délai d’attente et à sa durée. C’est effectivement après ce délai que les remboursements sont possibles, pas avant.